NOS DIFFÉRENTS CALENDRIERS

 

Le premier calendrier auquel se réfère notre civilisation fut crée par Romulus, le mythique fondateur de Rome. Il comprenait alors 10 mois et débutait en mars d'où les abréviations VIIbre pour septembre, VIIIbre pour octobre, IXbre pour novembre et Xbre pour décembre.

 

Le calendrier julien:

Le calendrier julien a été établi en 46 avant J-C par Jules César, sur les conseils de l'astronome Sosigène, pour remplacer le système employé à Rome et tombé dans un désordre extraordinaire.

Il ajouta 2 mois en décidant que l'année commencerait le 1e janvier. Plus tard, Charlemagne décréta que l'année s'ouvrirait désormais le 1er mars tandis qu'au XVIème Siècle l'Eglise imposa le samedi saint, veille de Pâques comme commencement. Charles IX, en signant l'ordonnance de Roussillon en 1564, simplifia cette règle et déplaça le début de l'année au 1er janvier.

L'institution d'une année bissextile sur 4, aboutit à une durée moyenne de l'année julienne de 365,25 jours. Or l'année astronomique des saisons (année tropique) fondée sur la révolution de la Terre autour du Soleil, est sensiblement plus courte (365,242.2 jours solaires).

Au cours des siècles, l'écart n'a donc cessé de se creuser: au XVIème Siècle, il atteignait 10 jours, entraînant une dérive correspondante des dates de début de saisons.


Un calendrier julien de l'époque romaine avec les mois, jours et dates de la semaine marqués avec des chevilles.

 

Le calendrier grégorien (notre calendrier actuel):

C'est pourquoi, pour maintenir les saisons aux mêmes dates qu'en 325 (concile de Nicée), le pape Grégoire XIII décida que dans ses États, le lendemain du jeudi 4 octobre 1582 serait le vendredi 15 octobre 1582.

Il comporte comme le calendrier julien des années bissextiles sauf millésime divisible par 4. Cependant les années séculaires ne sont plus bissextiles sauf si le nombre de siècles est divisible par 4. Ainsi ne subsiste plus désormais qu'une très faible erreur, de l'ordre de 1 jour en 3.000 ans entre l'année grégorienne et l'année tropique.

La France adopta le calendrier grégorien par ordonnance royale de novembre 1582 et le lundi 20 décembre 1582 succéda au dimanche 9 décembre 1582.


Le premier calendrier des Postes, imprimé sur carton (1854)

 

Le calendrier républicain:

Le calendrier républicain fut institué par la Convention nationale le 24 novembre 1793 et demeura en usage jusqu'au 1er janvier 1806. Le début de l'ère républicaine fut fixé rétroactivement au 22 septembre 1792, date de l'institution du régime, qui coïncidait par une étrange rencontre avec l'équinoxe d'automne. L'année commençait donc à l'équinoxe d'automne (22 septembre) et était partagée en 12 mois de 30 jours chacun, plus 5 ou 6 jours complémentaires, dits sans-culottides qui devaient être consacrés à la célébration des fêtes républicaines.

Le poète Fabre d'Eglantine inventa pour nommer les mois, des mots rappelant soit les travaux des champs, soit certains évènements climatiques:


-pour l'automne: vendémiaire (mois des vendanges), brumaire (mois des brumes) et frimaire (mois des frimas)
-pour l'hiver: nivôse (mois des neiges), pluviôse (mois des pluies) et ventôse (mois des vents)
-pour le printemps: germinal (mois de la germination), floréal (mois des fleurs) et prairial (mois des prairies)
-pour le printemps: messidor (mois des moissons), thermidor (mois des chaleurs et des bains dans les thermes) et fructidor (mois des fruits).

Chaque mois était divisé en 3 semaines de 10 jours dites décades. Le nom des jours était tiré de l'ordre naturel de la numération latine: primidi, duodi, tridi, quartidi, quintidi, sextidi, septidi, octidi, nonidi et décadi. Et à chacun d'eux correspondait une production naturelle ou un instrument rural, comme châtaigne, brebis, faucille ou arrosoir.

Aboli le 1er janvier 1806 au profit du calendrier grégorien, ce calendrier fut toutefois rétabli lors de la Commune de 1871, an 79 de la République, du 6 au 23 mai 1871.

Si le calendrier révolutionnaire était encore en vigueur aujourd'hui, le dimanche 22 janvier 2006 serait tridi (Fragon) 3 pluviôse an 214.


Calendrier républicain de 1794, dessin de Louis-Philibert Debucourt

 

Le calendrier perpétuel Moret:

Le calendrier perpétuel Moret permet de trouver le jour de la semaine à partir d'une date donnée.
Mode d'emploi:

1. Sélectionner l'année (millésime et année) dans le tableau I
2. Reporter le chiffre trouvé dans le tableau II et le croiser avec le mois
3. Puis croiser ce nouveau chiffre avec le jour pour obtenir le jour

Attention cependant aux particularités indiquées ci-dessous: 

(00*) Les années bissextiles sont inscrites en gras
Les années séculaires ne sont bissextiles que si elle sont divisibles par 400
(15-) Jusqu'au 4 octobre 1582
(15+)  Depuis le 15 octobre 1582
(Jan°/Fev°) Prendre cette colonne si l'année est bissextile

 

Ramcal, un calendrier perpétuel universel gratuit et très bien

Retour en haut de la page